La Tanzanie : territoire de vie sauvage

Le Parc National du lac Manyara couvre 330 km² entre l’escarpement ouest de la Rift Vallée et le lac aux eaux sodées. Il est célèbre pour son invraisemblable population d’oiseaux et ses lions qui dorment dans les arbres.
Le Parc National de Tarangire long d’environ 100 km, de part et d’autre de la rivière du même nom présente une forte concentration d’éléphants, on peut également y admirer des champs de baobabs.
Le Parc National du Serengeti s’étend sur 14 500 km², c’est le plus ancien et le plus vaste de Tanzanie. C’est là que ce trouve la concentration de lions la plus importante d’Afrique. Sa renommée tient au spectacle extraordinaire de la migration de ses gnous (1 million) et zèbres (200 000). Il totalise 4 millions d’animaux et 400 espèces d’oiseaux.
La Zone Protégée du Ngorongoro : c’est la terre des Masaï, cette zone importante de la Rift Vallée est aussi le berceau de l’humanité (site d’Oldivaï) et est classée au patrimoine mondial de l’humanité. Le Ngorongoro est un ancien volcan éteint dont la caldeira mesure 20 km de diamètre et couvre environ 8 300 km². Le fond du cratère est tapissé de riches pâturages qui abritent environ 30 000 gros mammifères résidants permanents.