J’ai le plaisir d’avoir mon propre jardin et d’y passer beaucoup de temps à y observer la vie qui s’y trouve et d’y apprécier les insectes présents.
Cela est devenu au fil du temps une véritable passion au point que mon jardin c’est transformé laissant la place à une flore sauvage : une haie variée, une friche où fleurissent des “mauvaises herbes”. Des fleurs simples, des rosiers, des fruitiers, des légumes et plantes aromatiques, des pierres plates, des rondins, des feuilles mortes, etc..
En cheminant autour d’un arbuste, vous découvrirez une dizaine de ses hôtes, permanents ou occasionnels, ils vous dévoileront leur mode de vie, leurs formes, leurs couleurs et leurs mœurs les plus intimes. Marie-Odile