Depuis quelque temps les grues séjournent en Brenne par millier dans les champs de maïs juste récoltés. Les grands froids de fin janvier ne les ont pas chassées. recommandations pour le photographe ne pas descendre de voiture, ni trop insister. Laissons-les se nourrir tranquillement si l’on veut quelles reviennent.